Elle réalise et aide à l’accomplissement des activités domestiques et administratives simples.

Elle intervient dans les familles où la mère est présente et en mesure d’assumer ses responsabilités, mais qui a besoin d’être secondée pour la réalisation des tâches matérielles.

Par contre, la mission de l’A.D ne lui permet pas d’assumer des responsabilités auprès des enfants, notamment en cas d’absence des parents.

Sa capacité a s’intégrer à un environnement existant fait d’elle une professionnelle dotée de réelles capacités relationnelles et d’adaptation.

 

Elle peut être titulaire du diplôme d’état, le DEAVS. Dans ce cas, elle porte le titre d’AVS  : Auxiliaire de Vie Sociale.

Elle réalise alors des interventions sociales visant à compenser un état de fragilité, de difficultés dues à la maladie, le handicap ou les difficultés sociales par une aide dans la vie quotidienne.

Elle met en œuvre un accompagnement adapté à la situation de la personne, soit en l’aidant à faire, soit en faisant à sa place lorsque la personne est manifestement dans l’incapacité d’agir seule.

 AD et AVS rendent compte de leur intervention à  leur encadrement et travaillent en liaison étroite avec les autres intervenants à domicile, les institutions sanitaires et sociales.